Blogue de Tonkigirl

  • Tonkigirl

Les émotions que votre chat ne peut pas ressentir... et c'est tant mieux !

Dernière mise à jour : 19 août


Le chat n'est pas doté d'émotions aussi nombreuses et complexes que nous, être humain. La meilleure façon de représenter les émotions de nos petits félins est de vous imaginer un arc-en-ciel: il est doté de quelques couleurs simples, mais il n'en reste pas moins un phénomène qui peut être complexe à comprendre quand il n'est pas étudié par des professionnels du domaine. Le chat peut être neutre, comme il peut ressentir de la joie, de la frustration et de l'irritation, notamment. Il est incapable de ressentir les émotions mentionnées ci-dessous, et c'est tant mieux !

La jalousie

La jalousie est théoriquement définie comme la peur de perdre quelqu’un à qui on tient et implique qu’on doit l’aimer et en avoir l’exclusivité. Or, le chat ressent de l’attachement envers les humains, les félins et toutes autres espèces, et non de l’amour. En effet, le chat ne peut pas ressentir d’amour parce qu’il s’agit d’un sentiment nécessitant de vivre en société, en couple ou en famille, et le chat est un animal de nature solitaire. Le chat ne peut pas ressentir de jalousie à l’égard d’un autre chat, car le chat est un animal sans partenaire stable puisqu’il essayera de s’accoupler avec plusieurs femelles dans la nature. L’amour implique aussi de faire passer les intérêts des êtres aimés avant les nôtres, ce que le chat, si princier, est incapable de faire... n’est-ce pas ?

En ce qui concerne la jalousie que pourrait éprouver un chat envers un humain en raison de l’attention donnée à quelqu’un d’autre que lui, il s’agit d’un mythe extrêmement tenace et populaire. Le chat ne peut pas ressentir cela envers nous parce que nous sommes deux espèces avec des besoins différents.

La culpabilité

La culpabilité implique de se sentir mal ou fautif d’avoir fait quelque chose. Elle ne fait pas non plus partie des émotions que le chat est en mesure de ressentir, car le chat n’est pas capable de savoir ce qui est bien ou mal. Il est uniquement capable de savoir quel comportement est agréable ou désagréable à faire pour lui. Le chat ne peut donc pas se sentir coupable d’avoir fait tomber votre vase préféré.

La vengeance

La vengeance est animée par la rancune de vouloir faire du tort à quelqu’un qui nous en a fait. Étant donné que le chat est incapable de discerner quel comportement est bien ou mal, mais plutôt seulement quel comportement est agréable ou désagréable à faire, il ne sait pas ce qui peut causer du tort à son propriétaire ou même à un autre chat. C’est grâce à notre culture que nous savons ce qui est convenable ou non de faire et la culture nous qui nous est apprise dépend de la société dans laquelle on vit. Or, le chat n’apprend aucune culture puisqu’il s’agit d’un animal de nature solitaire qui ne vit pas en société.

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout